À la découverte de l’encens : Qu'est-ce que l'encens ? Quel encens choisir ? Pourquoi et comment utiliser ses bienfaits ?

L’encens enveloppe les sens, calme les esprits. Parfum délicat perdurant depuis des lustres, il est parfois aisé de s’y perdre tant il en existe différentes sortes, sous de multiples formes. Voici un tour d’horizon du monde de l’encens et de son application dans le milieu de l’ésotérisme et du paganisme.

1 • Histoire de l’encens et mythologie

2 • Quels sont les différents types d’encens ?

Exemples :
- Storax

- Myrrhe
- Oliban
- Encens Sang de dragon
- Encens de Rose
- Benjoin
- Copal
- Sauge

3 • Quels sont les différentes formes d'encens et comment utiliser l'encens ?

Histoire de l’encens et mythologie :

À l’origine, l’encens en résines provient d’arbres que l’on trouve en Afrique, Moyen-Orient ou en Inde. L’arbre à myrrhe est connu par son récit mythologique grec, narrant la tragique histoire de Myrrha, ayant été maudite en tombant amoureuse de son père. La jeune femme, esseulée et enceinte, fuit sa patrie et supplia les dieux. Elle devint l’arbre à myrrhe, mère d’Adonis et ses larmes offraient le parfum sacré qui contentait d’aise les divinités.

Il existe mille histoires racontant l’origine de l’encens. Cette denrée précieuse ayant été échangée à prix d’or et donnée son nom à une route commerciale, possèderait déjà plus de six millénaires d’influence. En Égypte, les parfums étaient considérés comme nourriture divine, tout comme la mélodie du sistre. La reine de Saba en avait offert une grande quantité au Roi Salomon.

Toutes ces légendes peuplent notre imaginaire et offrent à l’encens une imagerie sensuelle et méditative, bien loin de ce que nous pouvions imaginer.

fumée d'encens

Quels sont les différents types d’encens ?

Premièrement, il est important de connaître les différents types d’encens. Tous possèdent une histoire, une portée magique, une correspondance. Toutefois, il est essentiel de suivre votre intuition. Si le storax est habituellement associé à la divinité Hécate, mais que vous le voyez plus approprié pour Cernnunos, et qu’en votre for intérieur, cela colle mieux à votre rituel, faites-le ainsi.

Les correspondances sont des indications, un résumé encyclopédique des connaissances académiques qui ont traversé les âges.

Pour commencer, voici huit encens courants et pouvant s’associer aisément aux différents sabbats.

Le Storax :

Le Storax (ou Styrax) provient d’un arbuste qui pousse en Syrie. Il était souvent employé durant l’Antiquité romaine contre la toux et possédait des vertus médicinales. Il est très utile contre les forces malveillantes, pour bannir les mauvaises énergies et vous protéger. Il était consacré en Égypte à Anubis et demeure fortement associé à Hécate et aux divinités du monde souterrain.

encens storax en gros plan

Correspondances du Storax :

Fête : Samhain, Ostara
Jour : Lundi, Mercredi
Énergie : Yang
Éléments : Eau, Terre
Dieux : Anubis, Hadès
Déesses : Hécate

La Myrrhe :

Célèbre encens, issue de l’arbre à myrrhe, il en existe de deux origines : du Yémen ou d’Afrique. Relaxant, polyvalent, présent dans de nombreux parfums orphiques, il demeure courant et facile à se procurer.

encens myrrhe en gros plan

Correspondances de la Myrrhe :

Fête : Yule
Jour : Samedi
Énergie : Yin
Éléments : Air, Eau
Dieux : Adonis, Râ, Saturne
Déesse : Aphrodite, Cybèle, Déméter, Hécate, Isis, Junon, Rhéa

L’Oliban :

Souvent brûlé lors de cérémonies religieuses, l’oliban possède une certaine puissance et prestance. Il aide à la contemplation et la méditation. Originaire d’Éthiopie, Somalie et Érythrée, il demeure un encens facilement utilisable dans divers mélanges de votre cru.

encens oliban en gros plan

Correspondances de l'Oliban :

Fête : Yule
Jour : Dimanche
Énergie : Yang
Éléments : Air, Feu
Dieux : Baâl, Helios, Râ

L'encens Sang de dragon :

Puissant catalyseur, le sang de dragon fait rêver. Il est plus compliqué à trouver pure, mais se déniche souvent dans de nombreux mélanges, régulièrement associé à l’oliban. Idéal pour la purification et l’entretien des protections de vos maisons, il possède cependant une énergie farouche qu’il est parfois compliqué à canaliser.

Correspondances de l'encens Sang de dragon :

Fête : Imbolc
Jour : Mardi
Énergie : Yang
Éléments : Feu
Dieux : Mars, Odin, Thor

L'encens de Rose :

L'encens de rose fait rêver, la rose inspire l’amour. Symbole puissant de beauté, de passion et d’émotion, il rayonne parfaitement pour Beltaine. Il possède le mérite, tout comme l’oliban et la myrrhe, de pouvoir se fondre aisément dans les mélanges.

batons d'encens de rose

Correspondances l'encens à la Rose :

Fête : Beltane
Jour : Vendredi
Énergie : Yin
Éléments : Air, Feu
Dieux : Adonis, Cupidon, Éros
Déesses : Aphrodite, Déméter, Flora, Hathor, Holle, Isis, Vénus

Le Benjoin :

Purificateur et antiseptique, d’origine asiatique, le benjoin possède mille vertus. Il calme le mental, aide à lutter contre tous les excès et éveille l’enthousiasme.

résine d'encens benjoin en gros plan

Correspondances du Benjoin :

Fête : Litha
Jour : Mercredi, Samedi
Energie : Yin
Eléments : Feu
Dieux : Apollon, Balder, Dagda, l’Homme Vert, Helios, Jupiter, Loki, Lugh, Mithra, Râ, Surya, Thor, Zeus
Déesses : Amaterasu, Phoébé

Le Copal :

Plus délicat que l’oliban, le copal est idéal pour se tourner faire soi-même et faire une introspection. Il convient parfaitement à Lughnasadh, période de changement et de nettoyage en perspective. Tourné vers le cœur, il peut aider lors de déprimes.

résine d'encens copal en gros plan

Correspondances du Copal :

Fête : Lughnasad
Jour : Mardi, Dimanche
Energie : Yang
Eléments : Feu
Dieux : Lugh, Odin, Dumuzi
Déesses : Aine, Cérés, Déméter, Ereshkigal, Freya, Frigg, Innana, Ishtar, Korê, Perséphone

La Sauge :

Inconditionnel de tous les sorciers, la sauge a sa place dans cet article, bien quel soit une plante de fumigation et non un encens, car elle apporte purification et nettoyage des corps astraux. Souvent conditionné en bâton de fumigation, il se brûle aisément et ne demande pas plus d’outillage pour profiter de ses fragrances.

feuilles de sauge en gros plan

Correspondances de la Sauge :

Fête : Mabon, Samhain, Walpurgis, Yule
Jour : Jeudi
Energie : Yin
Elements : Air, Terre
Dieux : Zeus

Il existe un nombre incalculable d’autres encens, ainsi que des mélanges divers et variés. N’hésitez pas à découvrir de nouvelles variétés sur le site Autel des Brumes

Quels sont les différentes formes d'encens et comment utiliser l'encens ?

Vous l’aurez constaté, l’encens existe sous différentes formes. Il est important que vous soyez à l’aise quant au format que vous utilisez. Certains aficionados ne jurent que par l’encens à résine, à brûler sur du charbon.

Cependant, même si la plupart des encens en cônes et en bâtons sont issus du commerce industriel, il existe de plus en plus d’artisans qui en proposent avec des recettes naturelles et sans ingrédients chimiques.

La résine d'encens :

C’est l’incontournable forme de l’encens, ainsi que la plus pure. Il nécessite un certain matériel afin de profiter pleinement des effets de la résine d'encens.

Pour cela, munissez-vous d’un encensoir, ou d’un support en argile ou en porcelaine. Il est important qu’il soit résistant à la chaleur, la température montera rapidement. Ensuite, il vous faudra un charbon, une pince en métal et de l’encens. Allumez le charbon avec une allumette, un chalumeau ou avec la flamme d’une bougie. Lorsqu’il crépite suffisamment, posez-le sur le support et délicatement, disposez votre encens.

L’avantage, c’est que l’odeur sera puissante. Le désavantage sera vite évident : le charbon produira beaucoup de fumée, il sera très important d’aérer. Posez l’ensemble dans un endroit sécurisé, sous votre surveillance, loin des enfants et des animaux.

Les cônes d'encens :

Petits et discrets, les cônes sont faciles à brûler et à placer sur un autel. Déposez-les toujours sur une surface ignifugée, loin de tout élément inflammable. Il existe de jolis encensoirs maniant la fumée à merveille, créant de très jolies fontaines contemplatives. Si vous êtes inventif, il existe des recettes sur internet, pour créer les vôtres.

Les bâtons d'encens :

C’est la forme la plus classique et la plus facile à trouver. Il est simple de planter les bâtons d’encens dans un verre d’eau rempli de riz ou de farine, à défaut d’avoir un encensoir à portée de main. L’odeur est agréable et il brûle facilement.

Conclusion pour cet article au sujet de l'encens :

Quelle que soit la forme que vous préférez, l’encens possède plusieurs propriétés et correspondances magiques, qui peuvent affirmer une intention, vous aider à vous relaxer pendant une méditation ou parfumer un rituel. Pour toutes croyances et pratiques, ils chargent l’atmosphère d’une fragrance indéniablement magique.

_________________

Découvrez l'encens sous toute ces formes sur notre boutique ésotérique !

  • Commentaires

Laisser un commentaire